Vincent Millot « Il y a eu un super public aujourd’hui, j’ai été étonné qu’il y ait autant de monde, c’était génial ! »

Le qualifié Vincent Millot remporte son troisième match du tournoi, en gagnant contre Nicolas Mahut 6/7 (1) 6/2 6/3. Il revient sur sa victoire avant de rencontrer Benoit Paire en huitièmes de finale demain.

Pour la première fois je viens au tournoi dans des conditions idéales, je viens de rentrer dans une fondation qui s’appelle Open Spirit, à présent j’ai un entraineur attitré, je suis vraiment suivi sérieusement, c’est seulement la première semaine mais ça porte déjà ses fruits. Ca faisait 2 ans que j’étais seul, je jouais bien mais j’avais un manque de régularité. Le fait d’avoir un œil extérieur est nécessaire dans ce sport. J’ai 30 ans, ça fait des années que je tourne autour de la 150e place mondiale en faisant très peu. Je pense que j’ai un potentiel à développer et j’ai envie de faire les choses sérieusement. J’ai eu un coach pendant quatre ans mais les deux dernières années j’étais tout seul, c’est très dur de progresser seul, j’ai eu une prise de conscience à 30 ans. Quand on voit la moyenne d’âge du top 100 ça ne me fait pas peur, je vais juste faire attention à mon corps.

Aujourd’hui je savais que j’avais un coup à jouer contre Mahut si j’arrivais à le tenir et à jouer sur la longueur. La perte du premier set est dommage mais il a vraiment bien servi ! Je savais qu’à un moment ou à un autre il allait baisser au service et qu’à ce moment là j’aurai ma chance. Ensuite j’ai vu qu’il était un peu diminué donc j’ai essayé de travailler sur la longueur, de le tenir et de m’accrocher. A la perte du premier set, en temps normal j’aurai été affaibli mentalement, aujourd’hui le fait de voir mon entraineur m’a remobilisé.

Il y a eu un super public aujourd’hui, j’ai été étonné qu’il y ait autant de monde, c’était génial, il y avait un peu des deux « aller Nico » « aller Vincent », et à un certain moment ils m’ont plus encouragé moi ! C’est toujours agréable d’avoir un public derrière soi qui pousse, ça donne envie d’aller plus loin.

Benoit Paire est un joueur extraordinaire, un très bon ami, capable de tout, mais du pire aussi, donc je sais que si j’arrive à le tenir et à faire mon match, j’ai une possibilité. J’ai plus d’heures de jeu que lui mais j’aurais peut-être plus de sensations sur le court que lui car il n’a pas joué depuis Lundi. C’est délicat de jouer contre des amis, mais ça fait partie de notre métier, il faut savoir faire la part des choses.

_SIN0281

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :